Quelques nouvelles de la campagne internationale pour des vaccins libres de brevets, en attendant que l’Agora des Habitants de la Terre ait son propre site web (tout bientôt), et pour compléter cet article Santé pour tous, ou profits pour quelques uns?

L’Agora des Habitants de la Terre a publié une carte blanche dans Le Soir du 25 janvier 2021, Vaccination: défendre les droits universels et la justice. Les pays les plus riches se sont empressés de réserver 60 % des doses de vaccin anti-Covid disponibles pour 2021. Cette marchandisation au détriment de la santé des habitants des pays les plus démunis a été dénoncée par le Directeur Général de l’OMS le 18 janvier.

Cette carte blanche de l’Agora des Habitants de la Terre a également été publiée en français dans différents médias du Québec, ainsi qu’en anglais.

Grâce à cette campagne qui en rejoint d’autres, dont l’initiative citoyenne européenne Right to Cure,  le sujet monte dans l’opinion publique: le magazine CQFD de la RTBF ce jeudi 28 janvier était consacré à ce sujet: Vaccins: Vaccins: ce n’est pas l’humain qui est au centre, c’est le profit. Mireille Buydens, avocate et professeure à l’ULB, y explique la logique des brevets et celle des licences obligatoires. Jean Hermesse, expert en soins de santé, y dénonce les profits exagérés des entreprises pharmaceutiques: « On est face à une pandémie, une situation exceptionnelle qui touche la population mondiale. La seule manière de la combattre, c’est via la coopération internationale en recherche, pour la production et pour la distribution, c’est l’intérêt général et non privé qui doit primer. Il y a une vraie raison humanitaire de faire du vaccin un médicament accessible universellement. Et c’est une décision de volonté politique, pas technique ou matérielle ».

Autres cartes blanches et appels publiés sur ce sujet

En commençant par les plus récents